Les Farhis

Ajouter un commentaire

Élections locales / Le message d’Ould Abbès aux candidats du FLN :  » Attention aux fausses promesses ! « 

Dans le cadre de la 15ème journée de la campagne électorale pour les élections du 23 novembre prochain, le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbes, a exhorté les candidats de son parti aux élections locales du 23 novembre, à ne pas s’engager face aux citoyens que sur « des promesses réalistes » conformes au contenu du Plan d’action du Gouvernement adopté par les deux chambres du Parlement. Lors d’un meeting populaire animé à la salle de cinéma de Reghaia, dans le cadre de la 15e journée de la campagne électorale, il a rappelé dans ce sens que son parti « a cautionné » le Plan d’action du ouvernement. « La majorité des listes du FLN sont composées de jeunes suivant la démarche visant à transférer le flambeau de la génération du 1er novembre 1954 (Moudjahidines) à cette génération », a ajouté le secrétaire général du FLN. Il a également rappelé que le programme de son parti qui détient la majorité aux Assemblées élus, était celui du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, affirmant que « les résultats des réalisations du Président Abdelaziz Bouteflika sont indiscutables dans tous les secteurs à l’image de la santé, de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, du soutien de la femme et autres ». M. Ould Abbes a appelé, les partisans et les sympathisants du parti à aller en force aux urnes le jour du scrutin, prévu le 23 novembre en cours, soulignant l’impératif de « surveiller les urnes pour protéger les voix du parti de toute manipulation ». En outre, Djamel Ould Abbès, a mis en avant, lors de son meeting de femmes , les acquis réalisés par la femme algérienne et consacrées par la Constitution de 2016, l’appelant à une participation « massive » aux prochaines échéances pour consolider sa position politique. M. Ould Abbès a affirmé que la femme algérienne a réalisé plusieurs acquis dans de nombreux domaines, notamment politiques, et qui lui ont permis, a-t-il dit, d’occuper de hautes fonctions au sein de l’Etat, à l’image de la présidence du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH). Le SG du FLN a expliqué que ces réalisations au profit de la femme ont été possibles grâce à « l’intérêt » accordé par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika à cette frange « importante » de la société. Il a relevé dans ce contexte que sa formation politique « poursuit » sa lutte pour la défense des droits de la femme afin de consolider sa position à tous les plans, rappelant à ce propos que le FLN a présenté un nombre important de candidates en prévision des prochaines élections locales, ce qui traduit, a-t-il dit « la conviction du Parti quant à la nécessaire présence de la femme au sein des Assemblées populaires communales (APC) et Assemblées populaires de wilaya (APW) », ainsi que de l’importance du rôle « pivot » qu’elle accomplit à ce niveau de responsabilité. Par ailleurs, M.Ould abbès a évoqué la conjoncture financière du pays, se disant confiant quant à la situation du Trésor public, qui est à même, a-t-il affirmé, de garantir les salaires de tous les travailleurs. Le SG du FLN a clôturé son intervention en appelant les femmes à se diriger « massivement » aux urnes le 23 novembre prochain, leur rappelant qu’elles représentent 13 millions électrices sur les 23 millions d’inscrits, et ce pour consolider la présence de la femme dans la vie politique et confirmer ses capacités dans ce domaine.
I.H/APS

Catégorie: 

Source: 

http://www.tribunelecteurs.com/?p=47274

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question consiste à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à éviter les demandes automatisées de spam
Fill in the blank.